Lancement de l’OPAH des villages Kamuyeneh et Yapara de Macouria

Publié le 16 décembre 2021  |  Article de la catégorie :
2

Le 16 décembre 2021 s’est déroulée la signature de la convention Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) entre : la CACL, la Préfecture de la région Guyane, la commune de Macouria, la CTG, la CAF, Action Logement et l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) et les chefs coutumiers des villages de Kamuyeneh et Yapara.

Dans le cadre de sa compétence Planification et Développement social volet « actions en matière de politique de la ville et développement social » et par délibération communautaire du 24 septembre 2021, la CACL s’est engagée à lancer sa première OPAH intercommunale au sein des villages de Kamuyeneh et Yapara.

La convention OPAH est la formalisation contractuelle du programme d’intervention déterminé et constitue le cadre de travail de l’action publique, qui engage techniquement et financièrement les différents partenaires pour les 5 prochaines années.

Une OPAH est une action concertée entre l’État, l’ANAH et une ou plusieurs communes dont l’objectif est de réhabiliter le patrimoine bâti, d’améliorer le confort des logements et le cadre de vie des habitants.

Elle est mise en œuvre suivant 3 phases :

  1. une phase de diagnostic qui recense les dysfonctionnements du quartier ou des habitations du périmètre choisi : problèmes urbains, fonciers, sociaux, état du bâti, conditions de vie des habitants…
  2. une étude préalable qui préconise les solutions à apporter aux dysfonctionnements soulevés lors du diagnostic et qui définit les objectifs qualitatifs et quantitatifs à mettre en œuvre dans l’opération programmée
  3. une phase opérationnelle d’accompagnement des ménages à la conception de leur projet, la sélection des entreprises et le suivi des travaux

L’OPAH est l’expression d’un projet d’ensemble de l’évolution des quartiers existants. Elle apporte sa contribution en termes de traitement du bâti existant, d’amélioration de la qualité et du confort des logements notamment, ainsi que le maintien et de développement de services de proximité.

Les villages amérindiens de Macouria rencontrent des situations d’inconfort et d’insalubrité notoires. L’augmentation de la population ne permet plus aux jeunes ménages de s’installer dans des constructions neuves et ainsi stopper la suroccupation de certains logements.

L’objectif de la CACL et de la commune de Macouria est d’améliorer le confort des habitations des deux villages en prenant en compte les extensions futures et les aménagements nécessaires permettant :

  • d’apporter à l’ensemble des occupants un mieux vivre dans leur logement,
  • à la population en place de bénéficier de conditions d’habitat conformes aux exigences modernes d’hygiène, de salubrité, de sécurité et d’environnement,
  • de favoriser l’installation d’une population plus jeune, issue des décohabitations des ménages des villages et composée d’une population en recherche de premiers logements décents,
  • de mettre en place ou favoriser les structures d’équipements, de services et de loisirs indispensables à la vie quotidienne de la population (moyens de transport, espaces de jeux, crèches et divers services de proximité…)

Les villages de Kamuyeneh et Yapara sont composés de 89 logements et ont une population totale estimée à 500 personnes.

Les objectifs des partenaires sont de :

  • réhabiliter 73 logements financés par l’Etat et les collectivités au titre des propriétaires occupants
  • construire 47 logements neufs sur l’ensemble des 2 villages, soit 120 logements réhabilités et construits
  • continuer les actions d’aménagement et de valorisation du territoire notamment au travers des orientations définies dans le Programme Local de l’Habitat (PLH) de la CACL (aménagement des voies, principales et secondaires, raccordement aux réseaux, travaux de gestion des eaux pluviales).

Retrouvez toutes les informations dans le dossier de presse – Habitat – Lancement de l’OPAH de Macouria.