Opération sur les Salines

Publié le 21 novembre 2022  |  Article de la catégorie :

Dans le cadre de sa compétence eaux pluviales, la CACL lance une opération d'évacuation du trop plein des eaux des Salines de Montjoly dû aux fortes pluies de ces derniers jours et afin de prévenir l’éventuelle inondation des habitations périphériques.

L’opération se déroule ainsi : la CACL a mandaté l’intervention d’un prestataire le 16 novembre dernier afin d’ouvrir un chenal au niveau de la dune de sable qui obstrue l’évacuation des eaux. Cette ouverture, réalisée par une pelle mécanique sur la plage, permettra l’évacuation du trop plein de l’eau du marais vers la mer.

Cette opération a fait l’objet d’une concertation avec l’association KWATA, gestionnaire des Salines et du Conservatoire du Littoral, propriétaire de ce site remarquable.

Suite à cette intervention, les riverains ont pu percevoir de fortes odeurs. Elles résultent de la décomposition de la végétation dans la profondeur des eaux du marais. Il s’agit d’un phénomène naturel et temporaire qui ne doit pas inquiéter les habitants.

Une surveillance régulière est opérée sur le site afin de renouveler l’intervention si nécessaire.

La CACL vous prie de l’excuser de la gêne occasionnée et remercie les riverains pour leur compréhension.

MicrosoftTeams-image

La dune bloquant l'évacuation des eaux des Salines vers la mer

MicrosoftTeams-image (1)

Le chenal créé le 16 novembre pour l'évacuation du trop plein des eaux en prévision des inondations

"Une barrière a été posée afin d'éviter les remontées de poissons qui s'échouent ensuite à marée basse dans le désormais "bras mort" qui longe la plage. Merci de respecter ce grillage, fragile, mais qui a, depuis hier, fait déjà ses preuves", avertit l'Association Kwata.

Voir le FB de l'Association Kwata

 

La zone des Salines de Montjoly se situe le long de la plage des Salines entre le lotissement Stanis et l’avenue Sainte-Rita. Il s’agit d’une zone de marais littoral qui présente plusieurs types de milieux : marais herbacé, plan d’eau, mangrove. Cette zone humide reçoit également les eaux pluviales d’une grande partie de Montjoly : Mont Saint-Martin, Vieux-Chemin jusqu’au parc Lakou Mango.

Un bras d’eau est généralement connecté à la mer au niveau du lotissement Stanis et permet l’évacuation des surplus d’eau. Cependant, la dynamique côtière conduit régulièrement au déplacement du sable sur la plage et parfois ce bras d’eau peut être obstrué par une dune de sable. C’est ce qui s’est produit durant la saison sèche.