Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL)

Le budget

Des ressources diversifiées

Les recettes de la CACL comme toutes les communautés d’agglomération proviennent des impôts locaux (ménages et entreprises), des revenus des biens meubles et immeubles de l’établissement, des sommes reçues des administrations publiques, des dotations, subventions et participations de l’Union Européenne, de l’Etat, de la Région, du Département, des produits des taxes, redevances et contributions correspondant aux services assurés (notamment pour l’assainissement, l’eau potable et les ordures ménagères), du produit de versement destiné aux transports en commun, le produits des emprunts…

Les recettes de fonctionnement consolidées de la CACL sont passées de 2,9 M€ en 2001 à 45,2 M€ en 2012. Les nettes augmentations de recettes sont notamment liées : au travail d’élargissement des bases, aux transferts de nouvelles compétences entre 2011 et 2012 et au passage en agglomération. Le véritable enjeu pour l’institution est l’élargissement des bases d’imposition par souci de justice et de maîtrise des taux.

Des dépenses concentrées sur l’exécution des services

Les principaux postes de dépense de fonctionnement sont :

  • L’attribution de compensation, reversée aux communes : 16 M€
  • La gestion des déchets (collecte et traitement) : 12 M€
  • Le transport scolaire : 11 M€
  • Le transport urbain de voyageurs : 8 M€

Une attention forte a toujours été portée à la maitrise des charges de personnel. Ces dernières représentent environ 11% des dépenses globales de fonctionnement, à comparer à la moyenne nationale de 18%.
La CACL a été et reste résolument une intercommunalité faite pour investir, conduire des projets et gérer des services publics communs.

graph - 1graph - 2

© 2014 Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane – Site réalisé par Netactions

Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL)