Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL)

Step Leblond

ass - 2

 

Station d’épuration Leblond

Un rattrapage réglementaire au-delà des attentes ! – 28 millions d’euros

1996 – la ville de Cayenne est équipée d’un système d’assainissement en forte carence. La lagune Leblond constituée de deux modules de traitement réalisés en 1986 puis en 1996 pour une capacité totale de 9000 EH (Equivalents Habitants) peut à l’époque être qualifié de déficiente. Une grande partie de la population urbaine n’était pas desservie. La vétusté et les défauts structurels des réseaux de collecte engendraient des taux de parasitage très élevés et des déversements par trop plein des eaux usées dans le milieu  naturel.

2005 –  Mise en demeure de la CACL pour non-conformité à la Directive européenne  eaux résiduaires urbaines de 2000, imposant la mise aux normes des ouvrages de plus de 10 000 EH. La CACL vient de prendre la compétence et doit mettre en œuvre une solution opérationnelle.

2006 – La CACL fait aboutir la réflexion sur la mise en œuvre d’un ouvrage épuratoire adapté à l’existant et prenant en compte le fort développement de l’urbanisation.

Janvier 2014 – Inauguration et mise en service de cet ouvrage moderne et dimensioné pour l’avenir.

Une réponse adaptée

L’usine sera capable de traiter 60 000 EH (Equivalents Habitants)1 .  Le mode de traitement choisi, la boue activée, se base sur une technologie éprouvée et dont l’exploitation permet une efficacité optimale. La  destination  finale  des  boues  est  la  valorisation  agricole, 10 agriculteurs sont partenaires et plus de 1000 hectares sont concernés par ce plan d’épandage. Dès sa mise en service, la STEP Leblond a pupourra traiter les  eaux  usées  domestiques  de  la  ville  de  Cayenne  et  une  partie  de  celles  de Matoury, les matières issues de l’assainissement individuel (matière de vidange), les graisses provenant de l’industrie agro-alimentaire, les boues issues des stations privées de tout le territoire de la CACL.

Des travaux  « peu ordinaires »

Les terrassements ont permis par une technique de drainage vertical de remblayer 20000 m² sur les marais Leblond et de gagner 10 ans de tassements permettant en 9 mois d’atteindre la compacité nécessaire pour réaliser les lourds ouvrages hydrauliques d’assainissement. Les ouvrages en génie civil « très lourds » ayant nécessité des constructions sur pieux ancrés dans la roche (entre 17 et 20m). Les bassins de traitements d’eaux usées sont haut de 7 m et ont un diamètre de 50 m en béton.

Le projet en chiffres et en plus-values sociales

Au final, cette opération de 28 M€ aura majoritairement permis de participer à l’économie sur le plan local dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. En termes d’emploi  induits,  la STEP Leblond permet sur le moyen et long terme aux entreprises traiteur d’eau sur le plan local (SGDE, CIE, etc…) de diversifier leurs emplois tant en terme d’encadrement qu’en emplois spécialisés, mais également d’augmenter ou d’optimiser leur effectif.

 La capacité  de traitement d’une station d’épuration se mesure en équivalents habitants (e-h), l’équivalent habitant étant une  unité de mesure basée sur la quantité de pollution émise par personne et par jour.
 

© 2014 Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane – Site réalisé par Netactions

Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL)