Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL)

Inauguration du projet pilote « formation des enseignants à la détection des troubles »

P1060150

Le Rectorat, la commune de Macouria et la CACL s’engagent dans la prévention en santé mentale auprès des jeunes enfants : Jeudi 17 janvier, l’ensemble des enseignants des classes de grande section et de CP de la commune de Macouria ont démarré une session de formation visant à leur permettre de détecter, chez leurs élèves, les troubles :

  • Du langage ;
  • De l’apprentissage ;
  • Du comportement.

 

Mme Guerline LOUIS, Elue référente du CISM présente pour l’ouverture du projet :  « Les questions de santé mentale sont centrales notre territoire et comme le souligne l’OMS, la santé mentale est une composante essentielle de la santé. La Communauté des Communes consciente de ces enjeux et des carences en terme de santé sur le territoire a souhaité s’engager, conjointement avec l’Agence Régionale de Santé, par la mise en place du CISM.

Il permet de prendre en compte les spécificités du territoire pour élaborer, avec l’ensemble de ses acteurs, une politique locale de santé mentale, qui met l’accent sur les enjeux de prévention et de promotion de la santé. Concrètement, c’est bien la mise en synergie des acteurs qui est visée, comme le montre le projet présenté ce jour dont la mise en œuvre est le fruit d’un partenariat étroit entre le Rectorat, le Contrat Local de Santé de la commune de Macouria et le CISM.

En effet, nous avons pu constater, au cours du diagnostic de préfiguration du CISM mené en 2018, que les acteurs qui travaillent chaque jour au contact des enfants ne sont pas toujours formés et sensibilisés à la détection des situations de souffrance psychique. Ainsi de nombreuses situations sont découvertes et prises en charge tardivement au stade où la situation est déjà problématique. En intervenant le plus tôt possible, l’enfant peut être accompagné et les impacts des troubles peuvent être minimisés.

C’est avec beaucoup de satisfaction que nous accueillons la mise en place de ce projet pilote de détection des « troubles » et nous sommes impatients d’en apprécier les effets auprès des jeunes, de leurs familles et des professionnels formés. Cela sera une base de travail, avec le Rectorat, pour étendre le dispositif aux autres communes de la CACL et l’adapter le cas échéant. »

P1060147

 

© 2014 Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane – Site réalisé par Netactions

Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL)